il est midi !


JPG - 6.7 ko
Temple des Démophiles, 1907

Depuis 1847, année de sa création, la loge Les Démophiles du Grand Orient de France est toujours ouverte au monde et à la cité. Elle est à l’origine de deux expositions internationales qui ont reçu à Tours - 37 - en 1997 et 2002 près de 100000 visiteurs. A l’occasion du 160ème anniversaire de la loge, ce site s’ouvre aux internautes qui désirent y découvrir la vie, le travail, l’esprit des Démophiles et du Grand Orient de France, y partager des connaissances, et peut-être avoir envie de nous rejoindre.

Derrière une image de discrétion, propre à tout engagement maçonnique, vivent des hommes, des francs maçons. Conscients à la fois de leur individualité et de leur responsabilité, ils s’enrichissent de leurs différences, et c’est volontairement qu’ils se réunissent pour rechercher ensemble et par des cheminements personnels des vérités qui mènent à une humanité meilleure et plus éclairée.

Dans un climat de respect et de liberté, pour mieux assurer l’égalité et mieux vivre la fraternité, la loge des Démophiles est un espace de réflexion, un laboratoire d’idées où se traduisent les idéaux maçonniques. L’homme y est au centre des préoccupations, sa conscience et son expression y sont libres, la tolérance ne s’y apprend pas, elle s’y vit. le Vénérable des Démophiles

dans le Temple...


JPG - 8.7 ko
Intérieur du temple des Démophiles

Lors de la cérémonie d’initiation, le nouveau franc-maçon comprend qu’il entre dans une institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressive. Il comprend aussi que le travail est un devoir essentiel de l’homme.

Que fait-on aux Démophiles lors de nos 20 réunions annuelles ?

 Des réflexions à caractère symbolique présentées principalement par les apprentis et les compagnons.

 Le GODF demande à toutes les loges de travailler sur les mêmes sujets qui sont pour cette année :

  • Dans quelles limites est-il possible de concilier sécurité et libertés publiques ?
  • Pourquoi l’humilité et le doute sont-ils deux qualités nécessaires aux francs-maçons ?
  • La laïcité est fondée sur la séparation de la sphère publique et de la sphère privée : où commence l’une et où s’arrête l’autre ?
  • Face à la progression du dogmatisme et de l’intolérance dans nos sociétés contemporaines, que peut proposer la FM pour faire régner la concorde universelle ?

 Ainsi qu’une réflexion commune sur l’admission des femmes au GODF, après 280 ans de tradition masculine …. (actuellement, seules les femmes initiées dans d’autres obédiences participent au travaux des loges du GODF)

Autant de travaux, autant de sujets de réflexion … et à communication. L’heure du repos n’est pas arrivée !

    
    
    
    
    
    
    
Fronton du temple des Démophiles

Heure symbolique à laquelle les francs-maçons commencent à travailler dans le temple



Les francs-maçons se réunissent dans un lieu qui est la représentation symbolique du Temple de Salomon, pour travailler au progrès de l’humanité.





Pourquoi 5847 ?

Les textes fondateurs de la Franc- Maçonnerie moderne au 18e siècle (les Constitutions d'Anderson, 1723, 1738...) reprennent en compte la chronologie biblique de James Uscher, prélat anglican qui publia vers 1650 des Annales de l'Ancien et du Nouveau Testament. Il fait remonter la création du monde à 4004 avant J.C.

Ainsi la date maçonnique ajoute symboliquement 4000 ans à l'ère chrétienne ou "ère vulgaire" pour lui donner un caractère sacré.

la loge Les Démophiles a été créée le 26 décembre 5847